Revue de presse

Première séance de travail - Conseil Municipal du 8 juin

A l'issue de son installation le 25 mai dernier, Christophe PIERRETON nouveau Maire de BARBY, a réuni ce lundi 8 juin, le Conseil Municipal pour une première séance de travail. Ce conseil a permis d'approuver le compte-rendu du conseil municipal du 24 février dernier qui n'avait pas pu être validé en raison de la crise sanitaire ainsi que celui du 25 mai, désignant les différentes responsabilités. Cette séance a permis d'adopter le règlement intérieur du conseil municipal et a été principalement consacrée à la désignation des membres des différentes commissions (appel d'offres, Délégation de Service Public…) et des représentations extérieures (correspondant défense, conseils des écoles, conseil d'administration du collège, représentants au sein des associations, commission d'attribution et comité de gestion de la Résidence des Epinettes, SIVU de la gendarmerie, l'USCB du Clos Besson, correspondants de nuit, SICSAL Syndicat Intercommunal du Canton de St Alban-Leysse, Petits Pas…).

Françoise MERLE, Adjointe en charge des Affaires Scolaires, a présenté ensuite différentes conventions relatives à la mise en place des "Chantiers Educatifs", du recrutement d'emplois saisonniers en renfort des services techniques et a expliqué la mise en place du dispositif initié par l'Education Nationale "2S2C" Sport-Santé-Culture-Civisme. Les tarifs du restaurant scolaire et de la garderie ainsi que le règlement des TAP Temps d'Activités Périscolaires ont été également réétudiés.

Vincent JULLIEN, 1er Adjoint en charge de l'Aménagement et des Travaux, a présenté deux demandes de subvention : l'une relative au programme de rénovation du centre de loisirs "Les Mouettes" dans le cadre de la DETR (Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux) et la seconde pour la rénovation des façades de l'église au titre du FDEC (Fonds Départemental d'Equipement des Communes). Dans le cadre de l'opération Centre Bourg, dont les travaux de terrassement vont bientôt débuter, une explication détaillée a été donnée quant à la constitution d'une servitude d'ancrage provisoire pour la réalisation de parois et de talutage pour la protection des ouvrages enterrés.

Libérata CORTESE, Adjointe en charge des Finances, a présenté une délibération relative à la demande de réduction des loyers pour des locaux non occupés durant le confinement, suite à la crise sanitaire et concernant certains occupants de la maison médicale (cabinets de kinésithérapie, d'ostéopathie et d'orthophonie).

L'ensemble de ces désignations, conventions et demandes de subvention ont été votées à l'unanimité. Il restait à Christophe PIERRETION de conclure cette séance en présentant la liste des arrêtés pris en vertu d'une délégation correspondant aux dépenses engagées, de répondre aux questions diverses et de faire un point sur l'agenda.


Les travaux de rénovation de la couverture de l’école maternelle "Le Manège" ont débuté.

En ce début d'été et après de nombreuses années de procédures contentieuses liées aux infiltrations d’eau depuis le toit, la réfection complète de la couverture de l’école maternelle "Le Manège" a commencé. Ces travaux sur une toiture complexe et importante (1300m²), sont l’objet d’une attention particulière. En effet, ils se déroulent d’une part dans un établissement accueillant de jeunes enfants et d’autre part à proximité de la maison médicale et des immeubles d’habitation.

Le bâtiment, datant des années 1980, a fait l'objet d'un diagnostic amiante avant travaux. Ce diagnostic a révélé la présence d’un papier enduit contenant de l’amiante, et avant de remplacer le "bardeau canadien" actuel par la nouvelle couverture en bac aluminium à joint debout, il convient de mener à bien ce désamiantage.

Les travaux, qui ont débuté le 15 juin, se dérouleront pendant l'été pour se terminer début septembre si aucun aléa n'est rencontré.

Le chantier est réalisé par phases avec des interventions coordonnées de l’entreprise de désamiantage et du charpentier. Ainsi, le charpentier met hors d’eau, l’après-midi les secteurs de toiture désamiantés, le matin. Ce même chantier nécessite de neutraliser une partie de la cour de récréation afin d’y disposer les installations de chantier.

Le souhait de l'équipe municipale est que cette toiture de même nature que celle de la maison médicale soit terminée pour la prochaine rentrée scolaire.

Michel ROUX


WORLD CLEAN UP DAY

La commune de BARBY partenaire de la journée "WORLD CLEAN UP DAY".

 

Le mouvement citoyen du WORLD CLEANUP DAY 2018 est né en ESTONIE en 2008.

Son objectif est de fédérer l’ensemble de la société autour d’un projet commun :

Celui de NETTOYER LA PLANETE de ses déchets sauvages en 1 JOUR.

C'est le défi qui a été relevé lors de cette "Journée de nettoyage de la planète" le samedi 15 septembre dernier par la commune de BARBY qui avait donc inscrit cette mobilisation citoyenne et environnementale à son agenda. Seules deux autres "CleanUp Day" étaient organisées sur l'agglomération, à Challes-Les-Eaux et à Chambéry avec "L'opération rivières propres".

Sur BARBY, la zone de nettoyage, déjà identifiée, était la "Voie Romaine des Chavonnes" sur une longueur d'environ 500 m où des dépôts de déchets sauvages et illicites avaient été repérés en contre-bas de ce chemin. C'est une opération d'envergure qu'il fallait mener pour extirper les résidus de toute sorte et la proposition de cette manifestation citoyenne ne pouvait donc qu'être retenue.

Ce n'est pas moins d'une trentaine de personnes qui a œuvré à ce travail, habitants de Barby bien sûr, mais aussi des personnes représentant d'autres communes ayant répondu à l'appel des réseaux sociaux ainsi que des élus de la commune. Saluons également l'engagement des membres du club local "Montagne Sport et nature" qui ont su dynamiser cette demi-journée ainsi que l'aide et le support matériel des services techniques de la commune. L'utilisation de cordes pour mener à bien ce nettoyage a été nécessaire pour remonter les sacs et les poubelles du ravin profond de 10 à 15 mètres à certains endroits.

Le bilan est tristement positif. Le monticule de déchets a été évalué à quelques 16 à 18 m3 représentant un poids de près de deux tonnes. Métaux, plastiques, portières de voiture, verre, linoléum, bidons d'huile, gravats et autres résidus composaient cet amas d'ordure. Il est à noter qu'une grande quantité de ceux-ci provenaient de dépôts relativement anciens, cachés pour certains par la végétation, mais également nombre de canettes métalliques ou bouteilles de verre. Les déchets triés ont été emmenés et déposés à la déchetterie de Saint Alban-Leysse à l'issue de cette collecte. L'ensemble des participants a pu faire le bilan de la journée autour d'un pot amical et laisser entrevoir un projet pour l'an prochain, en espérant conserver la dynamique que cette opération a créée.


MARS 2017

UN NOUVEAU PAYSAGE URBANISTIQUE SE DESSINE SUR LES HAUTEURS DE BARBY

 

Le coteau de BARBY est en pleine transformation. Les Barbysiens et les habitants des communes environnantes ont pu se rendre compte de la mutation urbanistique actuellement en cours.

Les travaux de terrassement préparatoires et la réalisation des voiries et des réseaux ont modifié visuellement le site du Grand Clos. Cette opération qui est en cours d’achèvement, préfigure les futurs aménagements paysagers du lieu. Les voiries partagées dessinent les accès sur le site, tandis que les circulations piétonnes se confondent dans ‘’la coulée verte’’ centrale. Et c’est dans celle-ci que l’on peut deviner l’emplacement des espaces ludiques tels que les aires de jeux réservées aux enfants ou les parties enherbées. Un terrain de pétanque complète cet aménagement. Le chemin des Boîtes, nouvellement réhabilité et situé en limite Sud du site, achève ces équipements d’accès et de promenade pour piétons.

Deux faits marquants ont très récemment, en ce mois de février, balisé le suivi de cette opération du côté de la commune.

En premier lieu, une visite sur le terrain avec des élus communaux et les techniciens en charge des opérations  (SAS - Bureau d’Etudes EPODE - Entreprises) a permis non seulement de constater l’avancement des travaux, mais également de valider et préciser certains points techniques de la réalisation.

En second lieu, la commune a convié les riverains proches du secteur à une réunion publique rassemblant une vingtaine de personnes. Catherine CHAPPUIS, maire, assistée de Fanny VANDOOLAEGHEreprésentant la Société d’Aménagement de la Savoie (SAS), aménageur, ont présenté, l’état d’avancement de cette opération immobilière confirmant que la phase de terrassement et d’enfouissement des réseaux va se terminer dans les prochaines semaines tout comme la viabilité des voies de circulation, dans l’attente de la couche de revêtement finale au terme de l’ensemble des travaux.

La route du Château, dans sa partie attenante au Grand Clos, sera élargie et requalifiée (piétons/voitures) dans le courant du mois de mars, de même que le chemin du Réservoir en partie basse.

Cette présentation, suivie d’un échange fructueux, a permis de répondre aux questions des riverains et de lever des interrogations relatives au chantier actuel et également pour la suite des travaux à venir. La commune et l’aménageur ont pu apporter des explications et précisions et prendre en compte  quelques craintes ou sollicitations qui ont été émises.

Cette réunion s’est poursuivie par la présentation des opérations immobilières à venir.

Celles-ci ont été confiées, d’une part à des bailleurs publics, et d’autre part à des promoteurs privés.

Quatre partenaires ont été retenus à ce jour suite à une procédure de concours d’architecture.

-          Cristal Habitat (ex SAIEM – Chambéry Alpes Habitat) / Jacky Suschail pour la mise en œuvre du locatif social et de l’accession sociale.

-          Savoisienne Habitat et Isère Habitat / Arborescence pour la mise en œuvre de logements en accession sociale comportant une offre en habitat participatif et de 6 maisons individuelles.

-          Le groupement CAN / Patey pour la mise en œuvre de logements en accession libre.

-          Le groupement LAMOTTE-EDIPHIS / Patriarche pour la mise en œuvre, également, de logements en accession libre.

Cinq lots pour maisons individuelles resteront à commercialiser.

La construction des bâtiments devrait démarrer d’ici l’été 2017 pour les opérations immobilières des bailleurs publics avec une livraison envisagée en fin d’année 2018. En ce qui concerne les réalisations engagées par les promoteurs privés, celles-ci sont dans la phase de préparation des demandes de permis de construire. La livraison de cette seconde tranche serait alors envisageable, au plus tôt, dans le courant de l’année 2019.

   visite sur le terrain

                  réunion publique des riverains du Grand Clos

FEVRIER 2017

BARBY visite la nouvelle chaufferie bois de la commune de VOREPPE en Isère

Des élus communaux, accompagnés de représentants de l’USCB (Union syndicale du Clos Besson) et Savoisienne Habitat, en charge du chauffage, se sont rendus à Voreppe afin de découvrir le nouveau réseau de chaleur et notamment la toute récente chaufferie alimentée par du bois.

La loi relative à la transition énergétique et l’appartenance aux territoires à énergie positive (TEPOS) de la commune de BARBY via Chambéry métropole, visent à encourager l’utilisation d’énergie renouvelable notamment pour le chauffage des bâtiments.

Aussi, la commune de BARBY a entrepris une réflexion, doublée d’une étude de faisabilité actuellement en cours, afin de réfléchir à un remplacement de l’énergie gaz au profit de celle du bois, pour le chauffage des bâtiments communaux ainsi que ceux des copropriétés du quartier du Clos Besson.

Bien évidemment, ce nouveau réseau de chaleur pourrait intégrer dans l’avenir de nouveaux usagers publics ou privés et notamment le quartier du Clos Gaillard pour lequel des négociations sont en cours avec l’OPAC de la Savoie propriétaire.

Initié par l’Association Savoyarde de Développement des Energies Renouvelables (ASDER) et organisé par le bureau d’études Kalice énergie climat,  cet échange a permis de rencontrer le maire de Voreppe et le Directeur Général des Services.

C’est donc dans ce cadre et à ce stade de concertation avec les différents bénéficiaires  du réseau de chaleur actuel,  que s’est déroulée cette visite. Les points juridiques et techniques, ont, bien entendu,  pu être abordés.

La visite sur le site de la chaufferie a permis à tous, de prendre la mesure de ce type d’équipement collectif utilisant une énergie renouvelable, en l’occurrence la valorisation du bois, comme source d’énergie.

Nul doute que si cet équipement venait à être mis en œuvre, la commune de BARBY participerait à développer un nouveau paysage énergétique, au sein de Chambéry métropole Cœur des Bauges.

CONCOURS PHOTOS 2020

''TOUT FEU TOUT FLAMME''

RÈGLEMENT


Mairie de Barby
Mairie de Barby
73230, Barby
Tel. 04 79 33 08 51
Fax. 04 79 71 31 22